Prix Bermond-Boquié

Prix Bermond-Boquié

Le Prix Bermond-Boquié de la Bibliothèque municipale consacre chaque année le meilleur meilleur roman pour la jeunesse.

Tous les ans, quatre romans sont en lice, lus et critiqués par les jeunes des clubs de lecture des bibliothèques du réseau, des bibliothèques associatives 1001 Pages, Espace Lecture Malakoff et Expression Livres, et des élèves de classes de primaire et de collège.
Chacun vote ensuite pour son roman préféré. Le lauréat est enfin annoncé lors du festival Atlantide Nouvelle fenêtre.

Lavieestunfilm

Lauréate de l’édition 2024

Maïté Carranza pour La Vie est un film (Éd. Alice)

À Barcelone, la crise frappe Olivia, 11 ans, son petit frère Tim et leur mère, une ancienne actrice à succès désormais au chômage. La famille est expulsée et relogée dans un immeuble en construction avec d’autres familles en difficultés. Pour ménager son frère, Olivia lui explique qu’ils sont en train de tourner un film secret pour Hollywood. Ils découvrent les nouvelles règles de leur quartier.


Sélection 2024

Unjardinamarseille

Un Jardin à Marseille
Élizabeth Benoît-Morelli
Éd. Magnard Jeunesse

Angelo adore le petit appartement de sa grand-mère dans les hauteurs de Marseille et le jardin qui y est rattaché. Malheureusement, des promoteurs convoitent l’endroit pour en faire une résidence de luxe. Tout le quartier se mobilise derrière le garçon pour préserver ce coin de paradis.

Lamaisondesmotsperdus

La Maison des mots perdus
Kochka
Éd. Flammarion

Ravi est élevé en France par un père adoptif et sa mère indienne, Asha. Cette dernière ne parle pas mais lui chante souvent des chansons en bengali. Lorsqu’il a 10 ans, il apprend son histoire et obtient des réponses à ses questions qui l’aident à se construire. Un récit sur la quête d’identité.

Lacolerederudy

La Colère de Rudy
Sophie Rigal-Goulard
Éd. Rageot

Parce que leur mère ne parvenait plus à s’occuper d’eux, Rudy et ses deux petites sœurs ont été confiés à Claire, qui travaille à SOS villages d’enfants. Mais Rudy n’accepte pas de s’intégrer et ne songe qu’à fuir avec ses sœurs pour rejoindre leur mère. Heureusement, il se lie d’amitié avec Gabin, un garçon de sa classe.